jeudi
24 août
Patrimoine UNESCO


Communauté d'agglomération du puy-en-Velay
Actualité
Le Festival de la Chaise-Dieu fait escale au Puy-en-Velay le 26 août

Le Festival de Musique de la Chaise-Dieu organise vous donne rendez-vous le 26 aout au Puy-en-Velay pour le 27ème concert de la saison qui sera donné au sein même de la Cathédrale. L'Ode à la Vierge, annoncée à 21 heures, sera précédée, à 16 heures, par une aubade offerte au jardin Henri Vinay. 

Une Ode à la Vierge Noire, à la Cathédrale Amateurs de musique...

Lire la suite [+]
« Haute-Loire Tourisme » : une application mobile départementale pour faciliter l’accès à l’offre
Télécharger l'application La Maison du Tourisme du Département et ses partenaires souhaitent, avec cette nouvelle application, faciliter l’accès à l’offre pour optimiser la consommation touristique et favoriser l’allongement de la durée des séjours. Cette application destinée aux touristes de passage ou en séjour en Haute-Loire s’adresse aussi aux altiligériens qui souhaitent changer leurs habitude et trouver des bons plans de sorties dans le département. En fonction de sa géolocalisation, le mobinaute peut accéder à l’offre à proximité de lui : sites de visites, activités, circuits de découvertes, restaurants, festivals, marchés , événements divers… : des offres qui ont été soigneusement sélectionnées par les territoires. L’application «Haute-Loire Tourisme» est téléchargeable sur App Store, Play Store et Windows Store. Une application pratique, ludique et simple à utiliser En étant pratique, simple d’utilisation et ludique, l’application offre un confort d’utilisation aux mobinautes. • 100% adaptable L’application Haute-Loire répond à votre demande en fonction de votre position, et même de la météo ! • Un contenu disponible même sans connexion internet Le téléchargement des informations nécessite une connexion Internet. Une fois téléchargées, celles-ci sont disponibles même si le réseau n’est pas accessible. • Un guide pour les randonneurs ou circuits thématiques L’application propose une sélection de randonnées pédestres et de circuits à thème avec des descriptifs et des explications qui guident le visiteur, pour découvrir ou redécouvrir des lieux. • Une application ludique L’application Haute-Loire pense à tout, même à divertir. On peut d’ores et déjà tester ses connaissances sur la Haute-Loire en jouant à des quizz et on pourra bientôt participer à des chasses au trésor. • Devenir un ambassadeur de l’expérience Haute-Loire L’utilisateur a la possibilité de devenir un véritable ambassadeur de la Haute-Loire en partageant ses expériences sur les réseaux sociaux et en partageant son carnet de voyage avec ses amis. Télécharger l'application Un projet collaboratif Pilotée par La Maison du Tourisme du Département, cette réalisation est le fruit d’un important travail partenarial et d’une efficace mutualisation de moyens humains et financiers entre le Département de la Haute-Loire et sa Maison du Tourisme, l’Agglomération du Puy-en-Velay et le réseau des Offices de Tourisme altiligériens, avec le concours du Crédit Agricole Loire Haute-Loire. Un investissement financier qui a été soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes via le programme européen FEDER qui permet de financer des projets de développements innovants portés par les territoires ruraux. Pour la réalisation de ce projet, La Maison du Tourisme a travaillé avec l’agence locale Iris Interactive pour la création graphique et avec l’agence Monument Tracker, experte dans les applications mobiles interactives de valorisation des patrimoines et des activités.
Lire la suite [+]
Inédit : des chefs d’œuvres de Picasso s'exposent au Puy-en-Velay !
I – Une exposition pour booster encore plus le tourisme Le Puy-en-Velay sous le feu des projecteurs Jamais le Puy-en-Velay n’aura autant bougé, avec des temps forts exceptionnels : le passage du Tour de France, pendant trois jours (les 16, 17 et 18 juillet), au cœur de la cité vellave, le tout nouveau spectacle Puy de Lumières qui donne vie aux façades des emblématiques monuments de la ville, les Nuits de Saint-Jacques, qui accueillent cet année encore, des artistes connus et reconnus (Renaud, Slimane, Soprano, Christophe Maé…). Et, pour couronner le tout, Pablo Picasso qui prend ses quartiers d’été au pied de la cathédrale ! Une exposition unique : jamais encore la Région Auvergne-Rhône-Alpes n’avait accueilli une exposition monographique de cette importance autour de l’artiste espagnol. « Il faut que ce soit une réussite populaire. Il faut qu’on fasse venir les gens de Clermont-Ferrand, de Lyon, de toute la France, chez nous, à cette occasion, en parlant de cette exposition », martèle Laurent Wauquiez qui espère voir affluer des visiteurs en grand nombre dans la Ville. Cette saison, plus que jamais, Le Puy-en-Velay va briller de mille feux et dévoiler au monde la qualité de son cadre de vie, de son histoire, et de sa capacité à organiser des événements dignes de la Capitale. Un lieu d’exposition idéal Le choix de la maternité comme thème est loin d’être anodin. Il avait même été mûrement réfléchi, l’objectif premier n’étant pas d’exposer particulièrement du Picasso, mais d’exposer autour d’une thématique propre au territoire vellave et au département. « On n’a pas voulu juste, faire Picasso, explique Laurent Wauquiez. Le thème sur lequel nous avons travaillé, c’est la maternité. Parce que c’est un thème qui correspond à ce qu’est la Haute-Loire et qui correspond, au fond, à ce qu’on porte aussi chez nous, au pied de la Vierge du Puy-en-Velay. » En effet, en plus de vous permettre de découvrir Picasso et son œuvre sous un regard différent, l’exposition fait également écho à l'histoire millénaire du Puy-en-Velay, marquée par la figure maternelle par excellence de la Vierge, qui surplombe aujourd'hui physiquement la ville. Y avait-t-il donc meilleur endroit pour accueillir une telle exposition que l’hôtel-Dieu, qui avait déjà consacré une exposition événementielle au thème « Regards sur Marie », au pied de la cathédrale, qui abrite en son sein la Vierge Noire, et sous le regard bienveillant de Notre-Dame-de-France ?   II – Une exposition accessible à tous Une exposition exceptionnelle à petit prix et gratuite pour les enfants Cette exposition a résolument été pensée pour que chacun puisse venir en profiter ! Les tarifs sont très raisonnables, afin de permettre à tous de contempler les œuvres de Picasso. Familles, étudiants, personnes sans emploi ou à faible revenu… L’entrée à « Picasso et la maternité » est fixée à 6 euros, 4,5 euros en tarif réduit (étudiants, demandeurs d’emplois…) et est totalement gratuite pour les moins de 18 ans. De plus, les lieux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (sonner au 2, rue Becdelièvre). De quoi ne pas se priver ! 36 œuvres de Picasso pour une exposition exceptionnelle Cet été, vous êtes invités à découvrir autrement la vie, le processus créatif et les sources d'inspiration de cet immense artiste espagnol, qui a passé une grande partie de sa vie et peint nombre de ses œuvres en France, notamment à Paris et sur la Côte d’Azur. L’exposition originale proposée à l’hôtel-Dieu vous invite à parcourir les grandes périodes de la production Pablo Picasso, de 1899 à 1970, à travers le thème de la maternité, motif insatiablement décliné par l'artiste. 36 œuvres signées de la main de l’artiste et empruntées aux musées Picasso de Paris, de Barcelone, et de Malaga, à la Bibliothèque Nationale, au Centre Pompidou et aux héritiers du maître et prêteurs privés se mêleront aux photographies de Robert Capa et Robert Doisneau, pour éclairer d'un jour familier la vie quotidienne du peintre et de l'homme. « Picasso et la maternité », parcours en trois sections Au cœur de l’hôtel-Dieu, découvrez près de quarante œuvres de Pablo Picasso. Des peintures, mais aussi des gravures, des dessins et une sculpture. L’exposition est à découvrir sur un parcours en trois sections : - Maternités, - Françoise, Claude, Paloma (Françoise Gilot, artiste elle aussi, est la mère de Claude et Paloma, les deux derniers enfants de l’artiste), - La Guerre et la Paix. Ces différentes sections permettront d’observer la maternité sous plusieurs angles comme la mère tendresse, protectrice, et la mère douleur, marquée par les horreurs de la guerre, qui témoigne de l’engagement politique de Pablo Picasso pendant les heures troublées du XXème siècle, de la montée du fascisme et du nazisme aux atrocités de la Seconde Guerre mondiale. Au travers de ses œuvres, Pablo Picasso ne nous parle pas que de sa vision des mères, mais bien de toute une époque ! Un cours d’histoire à part entière. Picasso vu par d’autres artistes Aux œuvres de Picasso, s’ajoutent des créations contemporaines en hommage à l’artiste ou librement inspirées de son travail, qui viennent souligner la modernité et l’universalisme de l’œuvre du Maître espagnol, et des photos illustrant sa vie. Il y a des œuvres de photographes amis de Picasso comme Robert Capa, Roger Penrose Edward Quinn et Dora Maar (une de ses compagnes), et des œuvres d'artistes contemporains comme le Sud-Africain James Webb, le Portugais Vaso Gargalo et l'Italien Maurizio Cattelan. Autour de Picasso : conférences, ateliers et visite notcurne… Pour explorer en profondeur le parcours et l’œuvre de l’artiste, l’hôtel-Dieu a élaboré tout un programme d’animations. Des ateliers, des visites à thème, des conférences, des projections… Il y en a pour tous les goûts et pour toute la famille ! La programmation complète est disponible sur le site www.hoteldieu.info. Et pour mieux savourer les toiles du plus français des peintres espagnols (il a passé la plus grande partie de sa vie en France), l’établissement ouvre l’exposition au public en nocturne à l’occasion de la fête nationale, le 14 juillet, jusqu’à 21 heures. Par ailleurs, un album de l'exposition, publié par les Éditions 1,2,4 sera disponible à la vente au prix de 17 €. Dans le cadre de l'exposition Picasso et la maternité, il est également proposé aux visiteurs une exposition participative en partenariat avec la société Photomaton. La cabine installée dans la chapelle permet gratuitement à tous les visiteurs de se faire photographier sur des fonds faisant écho aux œuvres de Picasso présentées au niveau 4. Après impression, les photos sorties du PICASSO'MATON sont accrochées dans la chapelle. Les visiteurs peuvent également les faire suivre par voie électronique.   III – Une exposition pédagogique parfaitement adaptée aux scolaires « Il faut qu’on y emmène nos enfants ! Parce que c’est une chance unique de pouvoir faire travailler les enfants à la fois sur une thématique historique du XXème siècle (vous allez voir à quel point cela a marqué Picasso dans son approche), et en même temps, de pouvoir travailler avec un grand artiste dont ils pourront voir les peintures. C’est une chance fabuleuse ! », souligne le Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il souhaite que pour les enfants de la Haute-Loire, cette exposition puisse être l’objet d’un travail pédagogique dans les écoles, collèges et lycées.   IV - De nombreux musées et les héritiers de Picasso marquent leur confiance au Puy-en-Velay Jamais une telle exposition n’aurait été rendue possible sans les prêts accordés à l’hôtel-Dieu par de nombreux musées et par les héritiers de la famille Picasso eux-mêmes. De très nombreux musées ont répondu présents, heureux de confier leurs toiles aux regards bienveillants des Ponots. Une marque de confiance exceptionnelle, dont Laurent Wauquiez est fier : « Le travail autour de cette exposition signe la reconnaissance de l’hôtel-Dieu, parce qu’il a fallu convaincre le musée Picasso à Paris, le musée de Barcelone, et il a fallu convaincre les héritiers de la famille Picasso de prêter leurs œuvres. Il y a donc un geste de confiance extrêmement puissant ! ».   La Région et les mécènes, des soutiens indispensables L’accueil et l’hébergement d’une telle exposition n’aurait pas non plus été possible sans de précieux soutiens financiers. Parmi eux, celui de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a été capital et a permis de concrétiser ce projet. « La logique de la Région est, pour moi, très importante : celle d’une solidarité territoriale, afin de faire en sorte que la culture rayonne partout, sur toute la Région. Nous avons choisi, à la Région, de financer des événements culturels qui ne se déroulent pas qu’à Lyon. Le très beau soutien de la Région sur cette exposition, nous permet d’accueillir des œuvres de Pablo Picasso sans fragiliser les finances de notre ville », se réjouit Laurent Wauquiez. Mais il y a aussi les soutiens financiers venus du mécénat ; Vinci, la Fondation d’entreprise Michelin, le Département de la Haute-Loire, l'Etat, la SNCF et Bonnet Assurance ont ainsi apporté leur aide précieuse.
Lire la suite [+]
Les seuils de Brives sortent de l'impasse !
Un combat de plusieurs années porté par Laurent Wauquiez Les seuils de Brives ont été réalisés suite au drame des inondations de 1980. Leur fonction, qui n’est pas de lutter contre les inondations, est essentielle à la vie à Brives-Charensac et au développement des activités touristiques du territoire. Suite aux importantes crues de 2008, les trois seuils qui enjambent la Loire à Brives-Charensac, gérés par l'Etat, avaient subi de nombreux dégâts. Les réparations n’avaient alors pas pu être effectuées. Une première étape en 2012 La situation, totalement bloquée, semblait désespérée. Jean-Claude Ferret, Maire de Brives-Charensac avait alors fait appel à Laurent Wauquiez, qui était au gouvernement, pour prendre le problème à bras le corps. Après de nombreuses réunions parisiennes et de longues négociations, Laurent Wauquiez obtenait un crédit exceptionnel de 200 000 € débloqué par l’Etat, pour débuter les travaux de réfection ainsi que pour la réalisation d’un dispositif « anti-crue » avec la rehausse de la digue de Charensac. Depuis, l’Etat a souhaité ne plus assumer ni le fonctionnement de ces installations, ni les coûts qui s’y rattachent et qui sont évalués à 100 000 € par an. Par ailleurs, la remise en état des seuils n’était que partielle puisque le seuil d’Audinet n’avait pas été remis en fonctionnement, ce qui est très pénalisant pour l’activité touristique de la commune. Mais depuis, les Seuils de Brives se trouvent dans une nouvelle impasse : le Seuil des Minoteries fonctionne à nouveau. Mais celui d’Audinet reste en panne, bloquant de fait la remise en service du Seuil de la Chartreuse, pourtant lui aussi réparé. Aujourd’hui une solution globale et qui ne coûte rien aux contribuables ! Il y avait deux types de problèmes à régler pour que l’ensemble des seuils fonctionnent et que Brives puisse de nouveau en profiter pleinement : - Lever les préalables : obtenir le transfert des ouvrages par l’Etat à une collectivité qui l’accepte remettre en état le seuil d’Audinet. - Financer le fonctionnement des seuils, l’entretien et la mise en valeur du patrimoine transféré ; ce qui représente 21 hectares sur lesquels des activités touristiques bénéfiques pour l’ensemble de l’agglomération peuvent être développées. Ces coûts de fonctionnement sont évalués à environ 100.000 € par an. Grâce à la détermination de Laurent Wauquiez et à l’implication des élus de la commune de Brives Charensac, de la Communauté d’agglomération et du département et avec la coopération du Préfet de la Haute-Loire, les solutions à ces problèmes ont aujourd’hui été trouvées. « Je remercie profondément Michel Joubert, qui prend le relais pour la gestion des seuils. Il a toute ma confiance. C'était un des points majeurs pour décanter le dossier », souligne Laurent Wauquiez. Michel Joubert, de son côté, explique : « Ce transfert à la Communauté d'agglomération a été possible puisqu'une solution innovante a été trouvée pour financer la gestion de ces équipements. Laurent a encore une fois, su trouver l'argument pour que cela ne coûte rien aux contribuables ! Je remercie aussi M. le Préfet de la Haute-Loire qui a bien voulu cette cession. » La Communauté d'agglomération reprend le flambeau et assurera la gestion des seuils L’Etat cède les ouvrages à la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay. A la suite de nombreuses discussions et réunions, l’Etat a accepté de déclasser du domaine public, puis de céder les emprises de l’ensemble des installations et des terrains qui s’y rattachent. La Communauté d’agglomération assurera la gestion des seuils et portera la maîtrise d’ouvrage de la remise en état du seuil d’Audinet. Consciente de l’enjeu touristique pour l’ensemble du territoire communautaire et en vertu de la compétence gestion des milieux aquatiques, la Communauté d'agglomération se verra céder ce patrimoine et en assurera la gestion. De la production d’énergie propre pour financer le fonctionnement des seuils Le principal problème consistait à financer sur le long terme les frais d’entretien et de gestion des seuils que l’Etat ne veut plus assurer. Ces coûts sont évalués à environ 100.000 € / an et comprennent les contrats d’entretien et de maintenance, les frais de personnels et d’astreinte. Ces installations doivent toujours être en parfait état de fonctionnement et doivent pouvoir être manœuvrées 24h sur 24h et 365 jours par an, pour des raisons évidentes de sécurité. Une solution innovante pour financer le fonctionnement des seuils a été trouvée : la création d’une centrale de production d’électivité verte nouvelle génération ! A la demande de Laurent Wauquiez, la Compagnie Nationale du Rhône CNR, spécialiste reconnu de la production d’énergie propre, a accepté d’accompagner les collectivités pour réaliser une solution de mini-hydroélectricité dont les produits permettront de compenser tout ou partie des coûts de fonctionnement des ouvrages. Pierre Jouve, Directeur technique portefeuille projets à la CNR, présentera les solutions adaptées pour les très basses chutes d’eau comme le seuil de Brives-Charensac. Ces dispositifs sont appelés VLH (very low head) technologie lauréat du concours national de l’innovation du Ministère de la recherche. Un de ces équipements a été installé sur le seuil de Yenne dans le Haut Rhône par la CNR. Ces nouvelles installations présentent de nombreux avantages : Optimisation des coûts des projets (notamment très peu de génie civil) Machines peu bruyantes pouvant être installées non loin des habitations Faible vitesse de rotation : d'où un impact limité sur la faune piscicole L’étude de ce nouvel équipement a déjà été lancée par la Communauté d’agglomération. Elle est réalisée par le cabinet Girus. Selon les premières estimations, cet équipement permettrait de financer au moins 80% des coûts de fonctionnement des seuils. Un atout pour le tourisme et les activités aquatiques La Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay décèle un fort potentiel touristique dans les Seuils de Brives. Et elle compte bien l’exploiter. Des aménagements pourraient permettre de favoriser les sports aquatiques mais aussi les bords de Loire pour faire des lieux un endroit agréable pour toute la famille.
Lire la suite [+]
Venez découvrir le nouveau parcours d'accrobranches du Puy-en-Velay
Prendre le frais, jouer avec l’adrénaline, s’émerveiller, profiter d’un moment en famille ou entre amis… Autant de bonnes raisons de vous rendre au Bois Hintzy, au Puy-en-Velay ! Au parcours santé qui permet aux sportifs (aguerris ou amateurs) de se dégourdir les muscles dans un cadre agréable, s’ajoute un véritable parcours d’accrobranche. Plus d'informations sur le site d'AccroVelay Une balade aérienne faite de passerelles et de tyroliennes Géré par la société Parc Écureuil, dont le complexe d’accrobranche du Chambon-sur-Lignon est célèbre dans le département, Accro-Velay propose une balade aérienne de 230 mètres de long et un parcours tyrolienne composé de 6 tyroliennes pour se laisser porter d’arbres en arbres à travers le Bois Hintzy. L'entreprise saint germinoise Greyze a réalisé les installations. Il faut dire que si le site forestier en lui même vaut le détour, la vue imprenable qu’offre cette balade aérienne n’est pas, non plus, à négliger. La Vierge, la Cathédrale, et même, au loin, le Château de Polignac… Depuis les passerelles, chacun pourra admirer la beauté du bassin vellave. Pour enrichir le tout, des panneaux pédagogiques présentent les remarquables monuments du Puy-en-Velay et de ses alentours. Un sentier botanique au sol et dans les airs, permet de prendre conscience de la diversité de la vie qui nous entoure. Cet arboretum qui présentera de nombreuses espèces d'arbres ou d'essences, sera particulièrement adapté aux scolaires et aux jeunes enfants. Une activité pour toute la famille Tout a été pensé pour que les enfants profitent autant que les grands. Deux parcours leur ont spécialement été dédiés : les ballades Bambino 1 (de 3 à 6 ans) et Bambino 2 (à partir de 6 ans, accompagnés d’un adulte). Ils ont aussi accès à la ballade aérienne et tyrolienne des grands dès 3 ans (mais accompagnés d’un adulte pour les moins de 12 ans). Pour ceux qui voudraient prolonger le plaisir par un pique-nique, des tables ont été installées en haut du bois. Le site ouvert 7 jours/7 cet été Pour permettre à tout le monde de profiter de cette nouvelle activité, Accrovelay est ouvert tous les jours en juillet et août de 10h à 19h. En avril, mai, juin septembre et octobre, il sera ouvert sur réservation. Les mercredis soir, cet été, vous pourrez vivre une expérience unique en nocturne (sur réservation uniquement, minimum 10 personnes). L’occasion de voir sous un autre angle les illuminations du Puy de Lumières qui valorisent les bâtiments emblématiques de la Ville. Les tarifs sont très accessibles et varient de 8 à 12 euros de jour. 15 euros pour les nocturnes (les résidents du Puy-en-Velay bénéficient de 2 € de réduction). Bon plan : se garer Où stationner pour s'y rendre ? Vous pouvez vous garer sur le parking du Palais des sports, lorsqu'il n'est pas occupé pour profiter de ces nouvelles installations. Infos et réservations : Rue Bonnassieu 43000 Le Puy-en-Velay 06 33 09 06 64 www.accrovelay.com Juillet et août : ouverture tous les jours de 10h à 19h
Lire la suite [+]